fermer
There are several languages available, choose the one that suits you better : EN FR
Une soirée avec... Tony Romera au Newspeak (Montréal)
12 Mars 2019 - Par alban Sauty

Fin février, Tony Romera était de passage à Montréal, pour honorer sa première date sur le sol canadien à l'initiative de Drop In Bass Montréal. Au cours d'une rapide entrevue, le producteur multi-casquettes en a profité pour nous dévoiler ses futurs projets pour son label SANS MERCI et son duo avec Bellecour entre autres.


L'organisation


Organisée par le label français 193 Records, cette soirée, première d'un nouveau concept baptisé Pulsion par Drop In Bass Montréal, avait pour objectif de mettre en avant des jeunes producteurs mais aussi de faire découvrir ce qu'était une soirée bass-house sous la houlette de celui s'étant fait une place de choix dans les nuits underground montréalaises avec ses soirées FOCUS et AMBASSAD.

Le cadre


La soirée se déroulait au Newspeak, club underground situé au coin d'une ruelle en marge du quartier des spectacles. Ouvert depuis 2015, le club alterne entre une programmation locale et internationale accueillant aussi bien des artistes comme Breakbot Brodinski ou Terrence Parker.



D'une capacité de 300 personnes, le se veut intimiste et privilégie la relation de l'artiste avec son public. Quelques lights aux plafonds, un bar et une piste de danse collée au dj booth, l'architecture n'est pas sans nous rappeler certains clubs berlinois.

Le public/l'ambiance


Avec une moyenne d'âge avoisinant 25 ans, le public, connaisseur, savait à quoi s'attendre après avoir payé son vestiaire (3$) et a dansé tout au long de la soirée. On l'a ressenti notamment au niveau de l'ambiance qui n'est pas redescendue une seule fois après la prise des platines par Castnowski B2B Cymn aux alentours de 00h, heure à laquelle le club commençait à être déjà bien rempli.

Le set de Tony Romera Tony Romera


Durant plus d'1h30, Tony Romera Tony Romera nous a régalé avec un set bass-house aux petits oignons. Enchaînant ses titres les plus celèbres comme "What's Going On" ou le récent "Oldskool", il a totalement conquis le public québécois.



Considéré récemment comme le meilleur producteur français selon Dj Snake, Tony Romera Tony Romera nous a prouvé qu'il savait assurer le show de manière efficace et quoi de plus efficace que de présenter un morceau que nombre de ses fans attendaient avec impatience : "Grimey". La foule est totalement emportée par ce banger qui est d'une terrible puissance en live.


Puis le dancefloor commence à se vider à 15 minutes de la fin du show. Les absents ont toujours tort dit-on et bien le dicton se vérifie encore une fois ici puisque le DJ prolonge son set jusqu'a la fermeture du club et conclut avec son bootleg très dansant de "Don't let me down (The Chainsmokers) vs The Thrill (Porter Robinson Remix) de Nero."


Les lumières se rallument et Tony Romera Tony Romera en profite pour aller à la rencontre de ses fans (parmi lesquels se trouve sa famille) pour une séance de dédicaces et de photos. Une soirée totalement aboutie donc pour le dj/producteur français que beaucoup espèrent revoir prochainement dans la Belle Province.

Interview de Tony Romera Tony Romera



Que représente cette date au Canada dans ta carrière d'artiste ?
"Cette date au Canada représente beaucoup pour moi, parce que je n'avais jamais fais ce pays avant, j'ai de la famille dans le coin que je n'avais pas vu depuis 10 ans donc ça me fait plaisir de me dire que je me suis enfin exporté jusqu'à chez eux !"

Quel est ton ressenti de la soirée ?
"La soirée était incroyable, j'ai adoré les gens, la ville, le pays tout simplement. C'était clairement un des meilleurs voyage de ma vie ! Le club c'était une grosse vibe super lourde, j'adore cet esprit un peu underground !"

Ce soir, tu nous a présenté ton titre « Grimey » attendu depuis longtemps par tes fans, as-tu d'autres projets en cours ? Avec Bellecour ?
"Mes prochains projets, il y en a énormément. Beaucoup de nouveaux morceaux qui arrivent sur de gros labels et de belles collaborations ! Sont prévues aussi des tournées dans des pays que je n'ai pas encore fait auparavant et de magnifiques dates dans des clubs/festivals que j'ai toujours rêvé faire.

Pour Bellecour pas mal de releases qui arrivent très bientôt aussi, on a préparé pas mal de trucs en secret depuis quelques temps.
"

Enfin, qu'as tu de prévu pour ton label SANS MERCI dans les mois à venir ?
"Pour SANS MERCI, on a de gros releases prévu sur cette année, une compilation pour Miami avec 4 tracks très house bien groovy de Bellecour, Hooders, Keeld, YYVNG, Frents et Albert Breaker."

On pourra retrouver Tony Romera Tony Romera sur la mainstage de l'E-Wax FestivalSANS MERCI disposera de sa propre scène le 12 avril. Quant à Drop In Bass, la prochaine soirée est prévue le 15 mars prochain et le concept Pulsion reviendra le 21 mars avec la Djette anglaise Flava D.


Crédit Photo : Villedepluie, vidéos : Alban SAUTY
alban Sauty Article rédigé par alban Sauty