fermer
There are several languages available, choose the one that suits you better : EN FR
Le club parisien Nuits Fauves menacé
08 Janvier 2018 - Par Nad Fyl

Le plus grand club parisien, sous le coup d'une affaire de drogue est en danger de fermeture.


Une histoire de drogue


Le club parisien Nuits Fauves est un des plus grands clubs de la capitale depuis octobre 2017. Celui-ci propose une programmation de qualité les vendredis et samedi soirs. Mais le 22 décembre le club connait un coup dur ; deux jeunes femmes de 18 et 20 ans ont consommé du GHB contre leur grè leur provoquant des malaises. Le SAMU intervenu d'urgence a du les placer dans un coma artificiel.

Une troisième personne est également entrée d'urgence à l'hôpital. Il pourrait s'agir du propriétaire du flacon administré aux deux jeunes filles. Une enquête pour "violences volontaires par administration de substances nuisibles" a été ouverte.



Fermeture temporaire ?


A ces faits s'ajoute une interdiction d'exploitation pour le club Nuits Fauves depuis le 18 octobre dernier selon la Cité de la Mode et du Design interrogé par le magazine TRAX. Le TGI de Paris aurait ordonné au club, le 18 octobre dernier, de "suspendre et cesser toute activité sur [sa] zone d'exploitation. Ceci tant qu'une autorisation d'exploitation n'aura pas été délivrée par la Préfecture de Police", ce qui, toujours selon le propriétaire, " à ce jour, n'est pas le cas".



Un arrêté pris en urgence


Ce conflit avec la Cité de la Mode et du Design qui lui loue son emplacement et ces faits ont conduit le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, a prendre un arrêté en urgence pour fermer Nuits Fauves.

Les soirées du club sont maintenues et déplacées dans l'ancien Social Club au 142 rue Montmartre dans le 2e. Pour plus d'informations voir la page Facebook du club.


Nad Fyl Article rédigé par Nad Fyl